Développement semi-lent à la Mortensen

mortensenRécemment, je lisais un article sur le site d’Ilford au sujet d’une technique de développement semi-lent en utilisant du Ilford ID-11 (équivalant à du D76 de Kodak). Cela a immédiatement captivé mon attention car si vous me connaissez moindrement un peu, vous savez que le développement semi-lent au Rodinal est une technique que j’affectionne. Mais cette technique avec le Rodinal n’est pas parfaite (je sais rien n’est parfait) mais même en méthode semi-lente, il m’arrive parfois d’avoir du glissement ions de bromures (bromide drag) surtout lorsqu’il y a fort contraste dans la photo. Bref! je dis pas non, à expérimenter de nouvelles recettes.

Donc, dans ce fameux article sur le site d’Ilford, l’auteur mentionne qu’il cherchait à tirer le maximum d’un film HP5 Plus poussé de deux stops. Il fait alors référence à la méthode du photographe américain William Mortensen. Une méthode de développement semi-lente en utilisant du ID-11.  Il n’aura pas fallu 24 heures que je me rendais chez Photo Service dans le vieux Montréal pour aller acheter un pack d’ID-11 pour débuter mon expérimentation dans cette technique dite de Mortensen.

Je me permets une petite parenthèse… Je ne suis pas convaincu que cette technique soit vraiment issue de monsieur Mortensen. Mortensen était très discret sur ces techniques de développement. Oui, il réalisait beaucoup de développement lent parfois même sur une période de 4 jours! Donc, mes recherches sur les techniques de Mortensen me font revenir bredouille, à aucun endroit, je n’ai trouvé la recette qui a été écrite sur le site d’Ilford. Mais bon, j’imagine que si Ilford a publié cet article, c’est qu’il doit y avoir une certitude que c’est vraiment une recette de Mortensen (je précise que ce n’est pas Ilford qui a écrit l’article mais plutôt une tierce personne, Ilford n’ont fait que partager l’info sur leur site web).

La recette (le tout se fait à une température de 20°C)
– Prémouillage: 5 minutes
– ID-11 en dilution 1+3
– Verser le révélateur dans la cuve et procédez à des inversions lentes pendant 30 secondes.
– Ensuite procédez à 3 lentes inversions à toutes les 30 secondes pendant 10 minutes.
– Laissez la cuve sans la toucher pendant 50 minutes
– Procédez à 3 inversions à toutes les minutes pour les 10 prochaines minutes.
– Bain d’arrêt
– Fixateur
– Lavage
– Photo-Flo

Comme dans toutes les techniques de développement semi-lent, le but est d’aller chercher le maximum de détails autant dans les hautes lumières que dans les ombrages.

Pour ce premier rouleau moyen format développé à la technique Mortensen, j’ai utilisé mon appareil bi-objectif Seagull 4A-105 avec une pellicule Fomapan 100.

Le verdict en images:

Je suis content des résultats. Négatif un peu dense. Pour certaines de ces photos, je me suis assuré d’avoir des zones avec du contraste et le résultat est correct. Absolument aucun signe de glissements d’ions de bromure, ce qui est bien.

Très amusant à faire comme test, ça fait changement du développement semi-lent au Rodinal. Ce genre de développement, je le fais surtout lorsque je shoot avec des pellicules périmées de plusieurs années ou si je me rend compte que j’ai cafouillé mes mesures de temps de poses. Donc, pour cela ces techniques de développement sont pratiques.

Alors dorénavant, je continuerai à faire la cette technique avec le Rodinal ou j’opterai plus pour la Mortensen selon vous? Quoique plus coûteux au niveau du révélateur, je continuerai avec la technique Mortensen malgré cela.

Alors voilà! J’espère que ce billet de blog vous a plus. N’hésitez pas à le partager.

N’oubliez pas, j’ai aussi mon podcast Émulsion que vous pouvez écouter en tout temps, gratuitement et sans avoir à installé une application, vous n’avez qu’à cliquer sur l’image ci-dessous:
emulsionBook

 

 

Source: Ilford

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s