Forte chance que vous n’ayez jamais entendue parler de ce film sauf si vous travailliez à l’époque avec un microscope à électron!

La photographie argentique apporte son lot de plaisir. Il est très amusant de sortir du standard et quand on a la chance de faire des tests. J’ai justement eu la chance dernièrement de mettre la main sur du film pour microscope à électron. Ce film fait par Kodak m’a gentiment été donné par mon ami Jonathan (merci Jo!) ne sachant pas trop quoi faire avec, je me suis dit que j’y trouverais un usage quelconque.

steno4489Ce film a un format non standard, soit 8.3 x 10.2cm. Comme il existe aucun appareil pour ce genre de film, j’ai décidé de faire un sténopé à l’aide de la boite de ses plans films. Les plans films je les garde dans le sachet d’origine en plus des mettre dans un sachet noir contre la lumière.

Ce film est orthochromatique, peu sensible au rouge mais sensible au bleu, il peut se manipuler sous lumière inactinique rouge ce qui facilite grandement la mise en place du plan film dans sa boite sténopé. Deux coins transparents adhésifs assurent le maintient du plan film dans la boite.

Comme l’on trouve pratiquement rien sur ce film sur le web et vu la date d’expiration de 1979, j’ai décidé d’estimer sa sensibilité à celle équivalente à du papier photo soit entre 1 et 3 ISO. Pour mon premier test, j’ai simplement installé le sténopé dans la vitrine du boulot et de prendre une exposition de 9 minutes.

Une fois à la maison, j’ai fait un développement en semi-stand dans du Rodinal. (Si vous voulez en apprendre davantage sur le développement lent (stand et semi-stand) je vous invite à suivre ce lien). Résultat? J’ai une image mais extrêmement surex. J’ai pu récupérer dans le scan afin d’avoir une image correcte. Très, très content du résultat! C’est loin d’être parfait, on remarque que la surface a été abîmée mais ça ajoute au charme.

407web

Prochain test, j’expose avec une mesure pour 25 ISO.

Publicités