En 2005, lorsque Agfa s’est mise sous séquestre et Adox avait commencé à construire une très petite usine de production. Au cours de l’été 2006, Adox à acheté l’ancienne laverie militaire à la Pieskower Strasse de la Treuhandanstalt allemande et, à l’automne 2006, la compagnie à aménagé les machines d’Agfa. Il a fallu attendre jusqu’en 2009 pour que les autorités changent les permis de construction et autorise Adox afin qu’il puisse la moderniser en 2009/2010.

Depuis décembre 2016 Adox est reconnu comme étant « zone industrielle ». Cela permet à la compagnie de commencer à développer ce qu’ils feront en 2017 avec la construction d’un deuxième usine de la même taille que l’ancienne.

Lorsque le nouveau bâtiment sera terminé, ils pourront « internaliser » des étapes supplémentaires dans la production. Cela augmentera leur indépendance par rapport produits sous-traités et permettra d’élargir la portée des ces produits.

Les améliorations les plus importantes seront:

  • Augmentation de l’espace de stockage afin d’optimiser le flux de produits et d’avoir de la place pour des produits supplémentaires
  • Début de l’assemblage d’une machine de couchage
  • Mise en place d’une ligne de production chimique pour la production de chimie liquide et pour la production de produits chimiques en poudre
  • Mise en place d’un atelier d’usinage pour la maintenance et le développement de nos différentes machines
  • Prévoir le déménagement de l’usine d’emballage (planifié pour 2018)
  • Réservez l’espace pour déplacer l’usine Super8 qui a été achetée chez GK-Film en 2015
  • Plus d’espaces de laboratoire
  • Plus de bureaux

Bref, un brillant avenir pour Adox et l’assurance d’avoir du film noir et blanc pour nous les amateurs de photographies, pour des années à venir !

G:PROJEKTEarcplusA8Projekte201515-027 ADOX Fotowerke GmbH

Publicités