wFilms Washi est une micro-entreprise française qui fabrique artisanalement des films qui utilise une émulsion couchée à la main sur du papier traditionnel japonais, le papier Washi (Kozo).

Le créateur de cette entreprise, Lomig Perrotin offrit initialement le film Washi en format 120, plan film 4×5, 5×7 et 8×10. C’est le 12 septembre dernier que Films Washi a annoncé la mise en marché du tout nouveau film « W » au format 135.

Lomig m’a fait parvenir un exemplaire de ce film afin que je réalise ma propre série de photos avec ce tout nouveau produit.

Le nouveau W 135 comme tous les autres films Washi ont une sensibilité de 25 ISO (mesure prise au soleil) et 12 ISO (mesure prise à l’ombre) mais cela seulement si vous utilisez le révélateur Eukobrom de Tetenal. Dans le cas d’utilisation de révélateurs tels que le PQ Universal et le Multigrade d’Ilford, vous devez mesurer alors les hautes lumières à 6 ISO et les mesures à l’ombre à 3 ISO.  À la fin de cet article, vous y trouverez une vidéo sur comment développer un film Washi et une vidéo sur comment le papier Washi est fabriqué traditionnellement.

Quoique la couche d’émulsion soit déposé sur du papier Washi, celui-ci est un papier extrêmement mince ce qui permet de le numériser ou d’en faire des tirages argentiques en chambre noire comme n’importe quel autre film habituel.

341webLa particularité du papier Washi réside dans sa structure fibreuse très intéressante. Lors de mon test sur du film Washi en format 120, j’avais bien aimé le rendu, la fibre du papier donnant un rendu intéressant aux photos. Avec le 135, vu que la surface film est beaucoup plus petite comparativement au format 120, la fibre du papier devient très évidente. Certains aimeront, d’autres peut-être pas, mais reste que le rendu est intéressant. Personnellement, je le trouve intéressant en photographie nature, surtout au niveau des arbres. L’exemple ici est intéressant.

 

La structure fibreuse devient plus évidente dans des situations de photographie de rue ou d’objet « plat » n’ayant pas beaucoup de relief, comme les deux exemples ci-dessous:

Le film Washi est un film qui nécessite une mesure de la lumière précise, il n’y a pas de plage d’erreur avec celui-ci.. ça passe ou ça casse. Lorsque l’image est sous-exposée, la fibre devient invasive, comme l’exemple ci-dessous:
345web

Alors voilà, j’espère que cela vous donne une bonne petite idée de ce qu’est le film Washi. Perso j’aime bien, mais plus en format 120 et j’ai extrêmement hâte de me procurer une chambre 4×5 afin de pouvoir réaliser de superbe photo dans ce même format.

Si vous aimez moindrement la photographie argentique, il vous faut à tout prix essayer au moins une fois les films Washi. Il y a une bonne distribution mondiale de ce film où vous pouvez vous le procurer directement auprès de Lomig Perrotin, Lomig est un chic type et il prendra soin de répondre à toutes vos questions.

Films Washi     –     Films Washi sur Facebook

Développement du film Washi (format 120)

Fabrication du papier Washi

Publicités